samedi 27 juillet 2013

Khobz Matloue ou Khobz Tajine, le Pain Levé Arabe


Avec le Ramadan, je crois qu'on ne se lasse pas de faire différents pains. Cependant, le Matloue, ou pain levé, reste la star des pains, celui que beaucoup préfèrent, idéal pour saucer, tendre et tellement bon. 

Un pain que vous pouvez faire avec seulement de la semoule fine, ou comme ici avec un mélange à part égale de semoule et de farine. Il faut le pétrir longuement, mais aujourd'hui avec les pétrins, la tâche est simplifiée. Certes, il faut un certain coup de main et l'avoir fait au-moins quelquefois pour le réussir parfaitement...un peu comme pour tout finalement!

Pour une galette de 25 cm environ, en utilisant une tasse de 250 ml:
  • 1 tasse de semoule fine
  • 1 tasse de farine
  • 1 càc de levure de boulanger déshydratée
  • 1 càc de sel
  • 1 càc de graines de nigelle (facultatif)
  • 1/2 càc de sucre
  • Assez d'eau tiède pour ramasser la pâte
  • Une assiette contenant 1/2 tasse de semoule fine et 1/2 tasse de farine, mélangés, pour enduire la boule de pâte.

Dans 1/2 tasse d'eau tiède, mettre la levure et le sucre et laisser gonfler pendant 5 minutes. La levure va se réhydrater et sera prête à être utilisée.

Dans un terrine ou le bol d'un robot, mettre la semoule, la farine, le sel et les graines de nigelle. Mélanger. Ajouter la 1/2 tasse de levure. Mélanger. Ajouter assez d'eau tiède pour obtenir une pâte très souple, environ 3/4 tasse. Pétrir à la main, dans un robot ou à l'aide des crochets du batteur électrique, pendant une dizaine de minutes.

Former une boule et laisser la pâte se reposer environ 1/4 d'heure.

Mouiller les mains, reprendre la pâte, en faire une belle boule et la déposer dans une assiette qui contient moitié semoule/moitié farine. La rouler dedans délicatement et la poser sur un linge sur lequel vous avez déjà parsemé un peu du mélange semoule/farine pour que la galette ne colle pas au linge. 

Laisser la boule se détendre 5 minutes puis l'aplatir en un cercle d'1 cm d'épaisseur. Couvrir d'un autre linge propre et laisser doubler de volume à l'abri de tout courant d'air.



1. La galette a doublé de volume et est prête pour la cuisson.

2. D'un coup franc, la retourner sur une planche, sinon, prenez-là avec vos mains, mais c'est plus délicat, il faut vraiment avoir le "coup de main".

3. Faites-là glisser sur le tajine (plat en fonte) ou la poêle chauffés à sec, sur feu moyen-doux.

4. Aplatir légèrement la galette puis faire un trou pour que la vapeur s'échappe et laisser cuire la première face.

5. Soulever la galette d'un côté, de temps en temps, pour voir si elle est cuite et la retourner sur l'autre face.

6. Utiliser une spatule plate pour plus de facilité si vous avez peur de vous brûler les doigts.

7. Quand la 2ème face est cuite, prenez la galette à l'aide d'un torchon et poser les bords qui n'ont pas bien cuit sur la tajine ou la poêle pour qu'ils cuisent aussi.

8. Faites de même avec l'autre galette si vous en avez fait plus qu'une.



Laisse tiédir un peu et envelopper dans un linge propre. Couper en triangles pour présenter. Se congèle parfaitement dans un sac de congélation.

9 commentaires:

  1. c'est le genre de matloue que j'aime beaucoup elle est extra
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Coucou, ça me rappelle le matlouh du bled avec ces petites marque de tajine j'adore bravo il est réussi! Dommage chez moi tout est électrique je ne peux cuire le matlou que dans une poêle ou dans le tajine a pizza:)Saha ftorek
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Et moi je fais le tajine qui va avec ! ;-)
    Miam et remiam !!
    Bises du dimanche
    Sandy

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai qu'avec Ramadan c'est un plaisir de faire du pain. Tes étapes en photos sont géniales et il me faut le même tagine il fait un super beau pain !

    RépondreSupprimer
  5. La meilleure des galettes mais pas la plus simple à réaliser.
    Je t'en pique un gros morceau.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  6. Effectivement durent le moi sacré on ce régale de tous ce qui est viennoiserie.
    Bisous et saha ftourek.

    RépondreSupprimer
  7. Hélas, sans ce plat en fonte, il ne me reste que le regret, sniff... C'est dommage de ne pas pouvoir profiter de toutes tes explications détaillées et si bien illustrées.

    RépondreSupprimer
  8. Merci beaucoup pour cette super recette! Ca faisait très longtemps que je voulais essayer un matlou3, et grâce à toi, non seulement j'ai essayé, mais j'ai réussi! Je l'ai fait au cumin: http://basboussa.canalblog.com/archives/2013/08/07/27800820.html

    Merci encore et à bientôt!

    RépondreSupprimer
  9. Melkhircuisine11 mars 2014 15:01

    Je rêve de savoir faire cela

    RépondreSupprimer