lundi 18 avril 2011

Le pâté chinois (spécialité du Québec)



Depuis un an que je suis au Québec, c'est la première fois que j'ose ajouter du maïs dans mon hachis parmentier pour en faire le fameux pâté chinois, mets national du Québec. Du maïs écrasé en purée qu'on met entre les couches de boeuf haché et de pommes de terre.

Et dire que c'est une New-Yorkaise qui m'a donné envie d'en faire!! Merci Nawel.

Pour résumer, les québécois ont le pâté chinois, les anglais et les américains, le shepperd's pie. Les français ont le hachis parmentier et les argentins le pastel de papas. Un seul principe, une foule de variations (source ici).

Le pâté chinois a été consacré « mets national du Québec » par le très sérieux quotidien montréalais Le Devoir en décembre 2007, suite à une consultation de son lectorat.

Son origine reste controversée et plusieurs théories existent. Selon certains, le pâté chinois aurait vu le jour à la fin du XIXe siècle, lors de la construction de la voie de chemin de fer pancanadienne par le Canadien Pacifique. À l'époque, les ouvriers, surtout d'origine asiatique, y étaient nourris, dit-on, uniquement de bœuf haché, de pommes de terre et de maïs, denrées facilement disponibles et peu coûteuses à cette époque. Ils venaient de créer ainsi, par la force des choses, un assemblage désormais unique nommé en leur honneur. Les travailleurs canadiens-français des chemins de fers adoptèrent ce nouveau plat.

Selon une autre explication, ce mets serait originaire de la ville de South China, non loin d'Augusta, dans l'état américain du Maine, où de nombreux Canadiens français avaient émigré, faute de travail au Québec, durant les années de la révolution industrielle (fin du XIXe siècle). Dès lors, la « China pie », spécialité locale, serait devenu ici, après traduction, le « pâté chinois ».


Ces théories sont rejetées par Jean-Pierre Lemasson, auteur du livre "Le mystère insondable du pâté chinois" paru en octobre 2009 aux éditions Amérik Média. Selon ses recherches, les travailleurs chinois se nourrissaient simplement de riz et de soja pendant la construction du chemin de fer. De plus, il constate que le pâté chinois avait fait son apparition sur les tables des familles québécoises seulement dans les années 1930, ce qui rend difficile l'hypothèse qu'il soit apparu pendant la révolution industrielle au Maine. Toujours selon l'auteur, l'origine du pâté chinois demeure un mystère. (Source Wikipédia)

Allons-y pour la recette pour un petit plat de gratin:
  • 250 g de boeuf haché
  • 1 oignon râpé
  • 1 gousse d'ail écrasée
  • 1/2 botte de persil
  • Sel, poivre
  • 6 pommes de terres
  • Lait
  • sel
  • 1 boite de crème de maïs sinon mixez une boite de maïs
  • Fromage râpé
  • Paprika
Peler les pommes de terre, les couper en quartiers et les cuire à l'eau bouillante ou à la vapeur. L'écraser et l'assaisonner de lait, de sel et de fromage fondu au goût.

Pendant que les pommes de terre cuisent, faites revenir le boeuf haché, l'oignon et l'ail. Assaisonner de sel et poivre et ajouter le persil haché en fin de cuisson.
Dans un plat à gratin, mettez la viande cuite, puis le maïs écrasé (vous pouvez le laisser entier si vous aimez, c'est une question de goût) puis une couche de purée de pommes de terre.
Ajoutez une couche de fromage râpé (je ne l'ai pas fait), parsemez de paprika et enfourner jusqu'à belle dorure.

C'est vraiment très bon!!

  

29 commentaires:

  1. Ca a l'air bon, merci meriem pour toutes ces infos

    RépondreSupprimer
  2. en tout cas sa a l'air délicieux merci pour le partage bisous

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour le clin d'oeil...
    Ah!!!alors tu vois que c'est bon... moi j'adore
    il est bien beau ton pâté chinois!
    Bisous et bonne semaine

    RépondreSupprimer
  4. Il est très joliment présenté et surement très bon ! Merci pour toute ces explications car "pâté chinois" est tout de même un drôle de nom, mais ça c'est très québecois...

    RépondreSupprimer
  5. salut ma chere

    merci pour ton passage chez moi, malgre que j'etais bien prise pour visiter ton blog, et merci pour ce delice

    bisous

    RépondreSupprimer
  6. miammmm, j'imagine le gout!!
    cette version de paté chinois est très délicieuse..
    merci du partage.

    RépondreSupprimer
  7. hello Meriem :) je remarque que tu postes plus souvent ces jours ci, ça fait plaisir! je trouve cette recette intéressante (et puis on se cultive :p)

    RépondreSupprimer
  8. Surprenant ! Je n'aurai jamais osé ^^

    Bises et bonne journée !!

    RépondreSupprimer
  9. il a l'air délicieux ton paté !!merci du partage , bisous

    RépondreSupprimer
  10. Miam miam:) Ta version me plaît Grandement!! Que dire de tes Superbes photos;)xxx

    RépondreSupprimer
  11. J'aimerais bien avoir ta version de la garantita nationale si tu veux bien,sinon ton pâté m'a l'air d'être un vrai R E G A L, dommage que je sois encore sous D...N[pas de pub]S..@

    RépondreSupprimer
  12. délicieux ca c sure bisous merieme

    RépondreSupprimer
  13. ça a l'air délicieux,et bien présenté,bravo!!
    Bises***

    RépondreSupprimer
  14. merci pour nous faire decouvrir un nouveau met et biensur son histoire,on apprend des choses!!!
    bisous!!!

    RépondreSupprimer
  15. Merci pour la petite histoire très instructive...en tout cas ça me donne envie de tester les variantes, comme ça , cela nous changera de notre classique hachis parmentier. Le tien est superbe.Tbarkallah alik, bisous!

    RépondreSupprimer
  16. On ne sait peut-être pas d'où il vient, ce pâté chinois canadien mais on sait où il finit, hi, hi...

    RépondreSupprimer
  17. bonsoir,
    j'espere que tu vas bien,en attendant de te lire je te souhaite une belle soirée!
    bisous!!

    RépondreSupprimer
  18. C'est une belle recette que tu me fais découvrir !
    Je te souhaite une très bonne journée en ce jeudi,
    Bisous, Doria

    RépondreSupprimer
  19. trop bien cette recete au fait c'est comme un hachis parmentier sauf que celui ci il contient la creme de mais a essayer
    bises charoufa

    RépondreSupprimer
  20. j'aime beaucoup cette recette merci pour le partage
    bonne nuit

    RépondreSupprimer
  21. un met que je ne connais pas mais grâce à ta petite histoire et tes superbes photos j'en ai une idée!
    vous avez dû vous régaler
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  22. Je connaissais le pâté chinois mais je n'en ai jamais fait personnellement.
    Recette gourmande à essayer rapidement.
    Bon week-end et à très bientôt.

    RépondreSupprimer
  23. très bonne découverte! à tester absolument!!ça doit étre délicieusement bon ! bonne soirée! bises!

    RépondreSupprimer
  24. très touchée par ta gentille proposition relative au sirop d'érable! c'est très gentil!! bises!

    RépondreSupprimer
  25. une spécialité qui gagne à être connue !!pierre

    RépondreSupprimer
  26. Une jolie découverte qui a l'air délicieuse ! bisous

    RépondreSupprimer