lundi 27 décembre 2010

Assortiment de tartelettes salées

Des tartelettes que j'avais fait pour le repas d'anniversaire de ma fille. Il y en avait pour tous les goûts. La photo n'est pas top mais je voulais partager avec vous cet assortiment car ça donne toujours des idées. Vous voyez de haut en bas:
  • Tartelettes aux poivrons grillés
  • Tartelettes au thon, tomate et olives
  • Tartelettes aux épinards et Ricotta

Pour une trentaine de tartelettes de 6 cm de diamètre:
  • 1 pâte brisée: 500 g de farine, 250 g de margarine à l'huile d'olive, 1/2 càc de sel, eau froide pour ramasser la pâte

Mélangez la farine, le sel et la margarine et bien sabler entre les mains. Ajoutez de l'eau froide petit à petit jusqu'à obtenir  une pâte qui se ramasse. Ne pas pétrir. La fraiser avec la paume de la main. Mettez dans un film plastique et garder au réfrigérateur pour au-moins 1/2 heure.

Abaissez la pâte au rouleau sur 2 mm d'épaisseur. Foncez des moules à tartelettes (j'ai utilisé une plaque à 12 empreintes, c'est beaucoup plus rapide). Piquez à la fourchette puis cuire à blanc pendant 10 minute à 200°C.

Pour les tartelettes aux poivrons grillés, cuire complètement les tartelettes car la garniture ne va pas cuire.

Garniture 1: Faites griller des poivrons de toutes les couleurs pour un bel effet visuel, les mettre dans un sac en plastique jusqu'à ce qu'ils tiédissent pour les peler facilement. Les couper en lamelles, assaisonner d'huile d'olive, de basilic séché et de sel. Garnir les tartelettes cuites. Décorez d'une olive.

Garniture 2: Mélangez une petite boite de thon à l'huile, une poignée d'olives vertes dénoyautées coupées en rondelle et une tomate pelée et coupée en petits morceaux. Ajoutez à ce mélange 1 oeuf, 1 càs de crème fraîche, sel et poivre. Garnir les tartelettes précuites et continuer la cuisson jusqu'à légère coloration.

Garniture 3: Faites cuire des épinards frais ou surgelés avec  2 càs d'huile et de l'ail haché. Ajoutez sel, poivre, cumin et paprika. Dans une tasse, mélangez de la Ricotta, 1 oeuf, du fromage râpé, sel et poivre. L'ajouter aux épinards tièdes et réservez. Garnir les tartelettes précuites et continuez la cuisson jusqu'à début de la coloration.

J'ai préparé ces tartelettes la veille pour gagner du temps et les ai gardés au réfrigérateur. Elles se congèlent aussi  parfaitement. Vous pouvez également en faire de grandes tartes (ou quiches) et les couper en morceaux.

dimanche 19 décembre 2010

Berkoukès aux légumes (plombs aux légumes)


Un plat se saison qui réchauffe bien et qui est très nourrissant. De la viande, des pâtes de plomb (berkoukès) et des légumes frais et secs mijotent longuement dans une sauce avec tomate, coriandre et épices.  D'origine kabyle, ce plat est servi avec une bonne huile d'olive bien parfumée...Un plat que j'aime beaucoup.

  • Des morceaux de viande (agneau ou boeuf ou poulet)
  • 1 oignon
  • 3 gousses d'ail
  • 1 pomme de terre
  • 1 courgette
  • 1 carotte
  • 1 branche de céleri
  • 1 poignée d'haricots verts frais (j'ai mis des surgelés)
  • 1/2 verre de lentilles blondes rincées
  • 1/2 verre de pois-chiches trempés la veille
  • 1 verre de coulis de tomate
  • 1 càs de concentré de tomate
  • 3 càs d'huile
  • 1 càs de smen
  • 1 petite botte de coriandre
  • Sel, poivre, paprika, au goût
  • 1 verre et demi de berkoukès (plombs)

Dans le bas du couscoussier, faites revenir, dans l'huile et le smen, les morceaux de viande avec l'oignon et l'ail râpés ainsi que les épices jusqu'à coloration de la viande. Ajoutez les légumes et le céleri coupés en tout petits dés. Mélangez bien après chaque ajout. Puis les lentilles, les pois-chiches, le coulis de tomate, la moitié de la botte de coriandre haché et 2 litres d'eau.

Dans le haut du couscoussier, mettez le berkoukès auquel vous aurez ajouté une càs d'huile pour qu'il ne colle pas. Un quart d'heure après que la vapeur commence à sortir à travers le berkoukès, retirez-le, mettez-le dans un grand plat avec 1/2 càs de sel et 1/2 verre d'eau, mélangez et laissez absorber. Remettez dans le couscoussier et refaire cette opération 2 fois encore sans ajouter du sel mais seulement de l'eau. 

Vérifiez la cuisson de la viande. Quand elle est cuite, ajoutez le concentré de tomate puis le berkoukès à la sauce, ajoutez un peu d'eau si nécessaire et tournez à la cuillère en bois toutes les 2 min car le berkoukès va coller au fond si vous ne mélangez pas régulièrement. Mettez un grain sous la dent pour vérifiez la cuisson.


Une autre façon plus rapide consiste à mettre les graines de berkoukès directement dans la sauce et les cuire comme des pâtes.

Laissez assez de sauce en ajoutant un peu d'eau. Ajoutez le reste de coriandre hachée, un filet d'huile d'olive et servez.

Un vrai délice dont je ne me lasse jamais!!

jeudi 16 décembre 2010

Petits gâteaux frangipane à la poire

C'est petits gâteaux sont si fondants en bouche avec un goût subtil d'amande...que vous ne regretterez pas de les avoir réalisés! Je les ai préparés pour mes invités et ils ont eu beaucoup de succès. La recette me vient de notre chère Soulef d'Amour de cuisine ici. Je n'ai rien changé à la recette sauf que j'ai remplacé les abricots par des poires et les ai fait en version mini.

Pour un grand gâteau de 20 à 23 cm ou 14 mini gâteaux de 6 cm de diamètre:
  • 125 g de beurre
  • 125 g de sucre
  • 1/2 càc d'extrait d'amande
  • 2 oeufs
  • 100 g de farine
  • 60 g de poudre d'amandes
  • 1 càc de levure chimique
  • 2 poires
  • 2 càs de confiture d'abricot
  • 1 poignée d'amandes effilées

Préchauffez le four à 180°C (350°F).

Bien battre le sucre et le beurre jusqu'à avoir une belle consistance crémeuse. Ajoutez l'extrait d'amande et les oeufs un à un sans arrêter de battre.

Mélangez les ingrédients secs (farine, poudre d'amandes et levure) puis les ajouter à l'aide d'une spatule au premier mélange.

Dans une plaque à empreintes ou des moules à tartelettes, mettez 2 càs de pâte, posez dessus des morceaux de poire épluchées puis quelques amandes effilées. Enfournez jusqu'à belle coloration. Un couteau introduit à l'intérieur doit ressortir sec. Laissez tiédir 5 min, démoulez, mettez à refroidir sur une grille.



Faites fondre la confiture d'abricot, en badigeonner la surface avec un pinceau. Quand les gâteaux ont refroidi, mettez un voile de sucre glace à l'aide d'une passoire.

Vous pouvez même les préparer à l'avance et les congeler.

Un vrai délice, je vous les conseille vivement!

lundi 13 décembre 2010

Chaussons au thon et poivrons - pâte à la pomme de terre

 

C'est chez Ratiba ici que j'ai vu ces chaussons. Son blog est si beau et si riche que vous y trouverez votre bonheur. N'hésitez pas à aller voir ses réalisations. 

La pâte est à base de farine et de  pomme de terre qui lui apporte un moelleux extraordinaire. C'est simple, quand vous commencez à en manger, vous ne pouvez plus vous arrêter...

Pour la pâte en utilisant 1 tasse de 250 ml:
  • 2 tasses de farine
  • 1 pomme de terre moyenne bouillie, pelée et écrasée
  • 1 oeuf battu
  • 4 càs d'huile
  • 1/2 càs de sel
  • 2 càc de levure de boulanger instantanée SAF)
  • 1/2 tasse d'eau tiède (mettez l'eau petit à petit jusqu'à bonne consistance)

Pour la farce:
  • 3 poivrons rouges grillés, 1 petite boite de thon à l'huile, olives vertes dénoyautées, fromage fondu (type Philadelphia, Vache qui rit...)

Dans le bol du pétrin, à la MAP ou à la main (je l'ai réalisée à la main, c'est tellement rapide...et ça fait moins de vaisselle!!), mélangez tous les ingrédients de la pâte dans l'ordre. Ajoutez de l'eau petit à petit jusqu'à obtenir une belle pâte qui se travaille bien et qui ne colle pas aux mains. En fonction de l'absorption de la farine, vous pouvez ajouter plus ou moins d'eau. Formez une boule, recouvrez d'un torchon et laissez reposer jusqu'à doubler de volume. Je la mets dans le four et j'allume la lumière, la petit chaleur dégagée par l'ampoule est suffisante pour aider la pâte à gonfler.

Préparez la farce de votre choix. J'ai mélangé 3 poivrons rouges grillés et coupés en morceaux, du thon émietté, des olives vertes dénoyautées et coupées en rondelles, du fromage fondu, du sel et du basilic séché.


Récupérez la pâte, dégazez-là en appuyant simplement dessus avec le poing. Etalez au rouleau et réalisez les formes de votre choix. Battez un oeuf et en badigeonner les chaussons. Mettez dessus des graines de nigelles et enfournez à four chaud (420°F, 220°C) jusqu'à belle coloration. Mettez sur une grille puis servez tièdes.

Et là, régalez-vous!

mercredi 8 décembre 2010

Makrout Laâssel


Incontournable de la pâtisserie algérienne, le Makrout, qu'il soit aux amandes, aux dattes, frit ou bien cuit au four reste le plus prisé. On en fait pour l'Aïd, lors des mariages et à toute occasion. Posez sur votre table plusieurs sortes de gâteaux pour accompagner votre café ou un bon thé à la menthe et c'est l'assiette de Makrouts qui se videra la première...

Sa réalisation est quelquefois capricieuse. Mais de bons gestes avec un peu d'expérience en feront un gâteau rapide à faire.

Pour la pâte à Makrout: (ma mesure fait 300 ml)
  • 3 mesures de semoule moyenne
  • 1 mesure d'un mélange de beurre et de smen, fondus
  • 2 grosses pincées de sel
Pour la farce: (ma mesure fait 120 ml)
  • 3 mesures de poudre d'amande
  • 1 mesure de sucre
  • 1 càc de cannelle
  • Eau de fleur d'oranger pour ramasser la farce


  • De l'eau mélangée à un peu d'eau de fleur d'oranger pour ramasser la pâte.

Mélangez la semoule, le sel, le beurre et le smen fondus. Bien frotter entre les mains. Laissez reposer au-moins 2h (je le fais toujours la veille pour le lendemain).


Préparez la farce en mélangeant la poudre d'amande, le sucre et la cannelle. Mouillez avec l'eau de fleur d'oranger jusqu'à obtenir une pâte souple qui ne colle pas aux mains. Faites-en des boudins de 1,5 cm de diamètre et de 20 cm de long. Couvrez d'un film alimentaire. Ce mélange peut aussi être fait la veille et se garder au réfrigérateur.

Sur votre plan de travail, mettez 1 tasse de semoule, mouillez avec le mélange d'eau et d'eau de fleur d'oranger. Ne pas trop pétrir la pâte, mais plutôt la ramasser. Formez une pâte qui se tient et qui peut être façonnée. En faire un boudin, enfoncez avec le pouce pour faire une ouverture sous forme d'une tranchée. Mettez dedans un boudin d'amandes préparé précédemment. Fermez, roulez et allongez le boudin de pâte. Mouillez-vous les mains si nécessaire. Coupez des losanges et déposez-les à fur et à mesure sur un plateau.

Les faire cuire dans un bain de friture chaud. Avant de les plonger dans l'huile, mouillez légèrement chaque Makrout avec vos doigts pour éviter que les Makrouts s'effritent pendant la cuisson.



Si vous voulez vraiment éviter une mauvaise surprise à la cuisson, ajoutez 1/2 mesure à 1 mesure de farine à la pâte de Makrout (j'ai vu cette façon de faire dans d'autres blogs), elle absorberait l'excès de gras qui serait responsable de l'effritement pendant la cuisson. Pour cela, commencez par faire un test en préparant et en cuisant 2 Makrouts. 

Vous pouvez aussi farcir les Makrouts de dattes (pâte de dattes ramollie au micro-ondes ou à la vapeur, cannelle, 1 càs de smen).

Une fois cuits, plongez-les dans du miel chaud additionné d'un peu de fleur d'oranger. Mettez dans une passoire pour faire égoutter. Garder dans une boite en fer. Vous pouvez aussi les congeler.

Je vous souhaite une bonne réalisation!

lundi 6 décembre 2010

Tiramisù de Ricotta à l'orange


Un petit dessert vite fait qui finit bien un repas. N'ayant pas de Mascarpone, j'ai utilisé de la Ricotta et le résultat était très bon. Parfumé à l'orange, qui est de saison, sur fond de gâteau au chocolat qui me restait de la veille, l'association des deux parfums était parfaite.
Pour 6 coupes gourmandes:
  • 500 g de Ricotta
  • 8 càs de sucre
  • Le zeste d'une 1/2 orange
  • 2 càs de jus d'orange pressé
  • 40 g de chantilly en poudre
  • 1/2 tasse de lait froid
  • Un reste de gâteau au chocolat

J'ai commencé par battre la poudre de chantilly avec 1/2 tasse de lait froid. Elle est déjà sucrée. Réserver.
Battre ensuite la Ricotta, le sucre, le zeste d'1/2 orange et 2 càs de jus d'orange. Y ajouter délicatement la chantilly à l'aide d'une spatule en ramenant le mélange de haut en bas. Goûter et ajoutez du sucre si vous le préférez plus sucré.
Dans des verres, émiettez en gros morceaux le gâteau au chocolat (je ne l'ai pas imbibé de jus d'orange car il était très moelleux. Si vous utilisez des biscuits secs, versez dessus 2 càs de jus d'orange). Ajoutez quelques càs du mélange Ricotta-chantilly puis finissez par un morceau de gâteau au chocolat et du zeste d'orange pour décorer. Laissez au-moins 1 h au réfrigérateur avant de servir.
Vous pouvez réaliser plusieurs couches biscuit-Ricotta pour un effet visuel plus joli.

Utilisez un reste de cake, des biscuits secs type speculoos, petits beurre, boudoirs ou bien des macarons. Toutes les associations sont délicieuses. 

C'est parti très vite...à recommencer très vite!!

dimanche 5 décembre 2010

Soupe de crevettes

 
Par ce temps de neige, une soupe bien chaude est très appréciée. Utilisez, si possible, des crevettes fraîches, elles donneront beaucoup plus de goût que des crevettes surgelées.
  • 400 g de crevettes décortiquées
  • 1 oignon râpé
  • 3 gousses d'ail hachées
  • 1 pomme de terre coupée en petits dés
  • 1/2 courgette coupée en petits dés
  • 1 tomate pelée et râpée
  • 1/2 branche de céleri coupée en petits dés
  • 1/2 botte de coriandre
  • 1/2 verre de vermicelles
  • Sel, poivre, paprika
  • 2 càs de concentré de tomate
  • 3 càs d'huile
 
Dans un fait-tout, faites revenir, dans 3 càs d'huile, l'oignon, les gousses d'ail, la pomme de terre, la courgette, le céleri et les épices pendant quelques minutes. Ajoutez la tomate, la moitié de la coriandre et 1 l d'eau. Faites cuire 3/4 h environ.
 
Ajoutez les crevettes, le concentré de tomate et les vermicelles. Mélangez à la cuillère en bois pour que les vermicelles n'attachent pas au fond, puis faites cuire encore 10 min. Ajoutez un peu d'eau si nécessaire.
 
Ajoutez le reste de coriandre, vérifiez l'assaisonnement et servez avec du citron.

jeudi 2 décembre 2010

Brioche La Mouna

 

Que de bons souvenirs cette brioche. Elle était vendue dans les boulangeries d'Alger sous forme d'une tresse. C'est sûrement par nostalgie que je la fais aujourd'hui.

J'ai trouvé la recette dans le livre de cuisine "twadjen wel halawiete" de Tahir Zoubida édition 1986. J'y ai trouvé des recettes qu'on ne fait plus, ou alors des titres de recettes qu'on n'utilise plus (h'didwane, roliettes, nabila, baba-salem, berkania,...). Il y a des choses à puiser dedans et je compte bien le faire.

Pour cette brioche, il y a même une introduction pour nous faire découvrir son origine: "A l'origine, La mouna était un pain andalou. Lors de leur retraite d'une ville d'Espagne, les habitants arabes avaient laissé dans leur précipitation leur pain quotidien levé. Les espagnols avaient signé ce pain d'une croix et saupoudré le dessus de sucre concassé en signe de victoire chrétienne."

Pour la recette, j'ai divisé les proportions en 2 pour avoir une seule brioche.
  • 500 g de farine
  • 125 g de beurre
  • 125 g de sucre
  • 50 g de levure de boulanger fraîche (j'ai mis 2 càc de levure déshydratée que j'ai réhydraté dans 4 càs de lait tiède)
  • 3 oeufs
  • 4 càs d'eau de fleur d'oranger
  • Le zeste d'un citron
  • Le zeste d'une orange
  • 1 jaune d'oeuf pour dorer
Faites blanchir le sucre et les oeufs. Ajoutez le beurre ramolli et tournez le mélange en crème pendant 10 minutes. Incorporez les zestes de citron et d'orange, l'eau de fleur d'oranger, la levure puis toute la farine par petites quantités. Pétrissez énergiquement la pâte jusqu'à ce qu'elle devienne légèrement molle puis la laisser reposer au-moins 2 bonnes heures dans un endroit chaud abrité.

Pétrissez à nouveau pendant 25 minutes. La réussite dépend du pétrissage.

Diviser la pâte en trois parts égales, les allonger en longs boudins. Les réunir à un bout puis faire une tresse. J'ai ensuite donné à cette tresse une forme de couronne. Mettez sur une plaque allant au four chemisés de papier cuisson. Vous pouvez bien sûr varier les formes.




Laisser encore doubler de volume puis enduire de jaune d'oeuf battu (j'ai mis l'oeuf entier).

Enfournez dans un four préchauffé (180°C, 360°F) jusqu'à belle coloration. Vérifiez la cuisson en enfonçant la pointe d'un couteau, elle doit ressortir sèche. Éteignez le four et laissez refroidir à l'intérieur au-moins 1 h avant de la retirer.


mercredi 1 décembre 2010

Navarin d'agneau de madame Charon


Ce plat est tellement bon que je l'ai fait 2 fois dans la semaine. C'est Nadia de "Il paraît que c'est bon!!!" qui a généreusement partagé avec nous cette recette (lien ici) réalisée par madame Charon, la maman de son collègue de travail. Quand l'orient et l'occident se rencontrent, ça ne peut être qu'enrichissant...alors, à quand le pot-au-feu madame Charon??

Pour 4 personnes:
  • Des morceaux d'agneau (J'ai mis de l'épaule)
  • 1 bouillon cube de boeuf (j'ai mis un cube poulet)
  • 1 oignon
  • 2 gousse d'ail
  • 1 bouquet garni (laurier, thym)
  • 4 navets
  • 6 carottes
  • 4 pommes de terre (je les ai ajoutées pour les enfants)
  • Sel, poivre
  • 2 càs d'huile
  • 1 càs de fécule de maïs (maïzena)

Dans une cocotte, faites revenir, dans l'huile, l'oignon coupé en morceaux et l'ail haché pendant quelque minutes. Ajoutez les morceaux d'agneau et faites dorer de tous les côtés. Salez, poivrez, ajoutez le bouquet garni, la cuillère de maïzena diluée dans 1/2 verre d'eau froide puis de l'eau à couvert.

A mi-cuisson, ajoutez les carottes, puis les navets et enfin les pommes de terre, coupés en morceaux, car ces légumes n'ont pas le même temps de cuisson. Ajoutez de l'eau en cours de cuisson si nécessaire.




A la fin de la cuisson, ajoutez une poignée de persil plat haché et servez. Avec un pain maison, c'est vraiment succulent. Comme quoi, des fois sur terre, il y a des bonheurs si simples...

Merci madame Charon et merci Nadia.